La Reine de Saba pour la tradition juive, islamique et Éthiopienne.

traditionInscrite comme une femme légendaire, la Reine de Saba est l’un des personnages ayant marqué l’histoire de l’humanité. Son passage sur terre a ainsi laissé des marqué de nombreuses traditions. Ainsi, comment est-elle perçue dans la tradition Juive, celle Islamique, mais également Éthiopienne?

La tradition Juive

Si l’histoire s’intéresse particulièrement à la Reine de Saba, c’est bien à cause de sa forte personnalité et du rôle qu’elle a joué dans l’histoire. C’est dans un court récit de l’Ancien Testament que fit son apparition et ceci, devant le roi Salomon. Ayant appris la bienveillance de celui-ci, elle l’éprouva en lui imposant toutes sortes d’énigmes. Selon la tradition Juive, le roi Salomon donna à la reine de Saba tout ce qu’elle voulait. Cette partie du récit signifierait que les deux personnages ont entretenu une relation profonde qui a abouti à la naissance d’un garçon dont l’histoire ignore l’identité. Par ailleurs, l’origine de la reine de Saba reste pour le moins encore un mystère, car aucun pays ne peut revendiquer ce titre.

La tradition islamique

Devenu un sujet important, les fouilles et les investigations s’activent de jour en jour pour tenter de récupérer une partie de l’histoire de l’humanité. Dans la tradition islamique, le Coran raconte que la rencontre de la Reine de Saba et du Roi Salomon n’était pas une coïncidence. Selon les écrits coraniques, la Reine de Saba s’inscrit comme une femme mythique dont l’apparence corporelle se rapporte à celle d’une chèvre, car elle était couverte de poils. Par ailleurs, une autre légende islamique sur la reine de Saba rapporte que lorsque la reine de Saba mit au monde son enfant, celui-ci était d’apparence humaine mais avait à la place du pied un sabot.

La tradition Ethiopienne

La tradition Éthiopienne renferme bien des traces de la Reine de Saba. Ainsi, dira-t-on, celle-ci laisse paraître à travers ses contes et récits une vague d’impression sur ce personnage légendaire de l’histoire de l’humanité, son caractère, mais également sa séduction. Immortalisé dans un Livre sacré, la “Kebra Nagast”, on retrouve aussi une possible trace de l’enfantement de la Reine de Saba. Si les preuves ne parlent pas d’eux-mêmes, et même si les recherches archéologiques ne donnent aucune précision sur l’origine de la Reine de Saba, la tradition Éthiopienne se veut bien de croire en l’existence de cette femme, car l’histoire regorge tant de mystère qu’il reste encore à découvrir le passé de l’humanité.

Des récits bibliques à ceux islamiques et en passant par ceux éthiopiens, la Reine de Saba occupe une place considérable dans l’histoire. Dans chacune de ces trois traditions, elle fut une femme mythique et son passage sur terre fut à jamais gravé dans les livres anciens.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *